Site officiel de l'équipe de Metz Handball
  • Championnats de France : 23   |   Coupes de France : 9   |   Coupes de la ligue : 8 

Accueil / Les Dragonnes / A la une / LFH : Issy l’esprit ailleurs ?

LFH : Issy l’esprit ailleurs ?

Le marathon continue pour les Dragonnes. Comme la semaine dernière, deux matches sont à leur programme avec, en point d’orgue, l’importante réception du mastodonte norvégien de Larvik. Mais avant, il y a ce match sur le parquet d’Issy-Paris en championnat.

 Nous ne sommes pas encore à la moitié du troisième mois de compétition qu’on entame déjà les matches retours de la phase régulière du championnat de France. Ainsi va le calendrier du handball féminin français. Cette concentration de rencontres en un laps de temps si réduit est d’autant plus compliquée à gérer pour le représentant français en Ligue des champions. La compétition reine du continent offrant six matches de prestige à jouer en autant de semaines, elle oblige parfois à situer les priorités. Metz Handball en est là. Faut-il tout donner le mercredi pour rester au contact des cimes hexagonales au risque de se brûler les ailes face à ses concurrents étrangers ?

L’aréopage de Metz Handball, le président Thierry Weizman et le coach Jérémy Roussel en tête, n’ont de cesse de se poser cette question ces derniers jours. Après le revers concédé en terres polonaises il y a dix jours, il avait été envisagé de laisser les habituelles titulaires au repos afin qu’elles soient plus fraîches mentalement et physiquement avant ce match retour qui prenait une importance capitale face à Lublin. Mais, le match de championnat n’était autre que l’opposition face à son meilleur ennemi, Fleury-les-Aubrais. Il a semblé important au staff et aux Dragonnes elles même qu’il fallait tout faire pour rapporter les trois points du Loiret. Ce fut le cas (victoire 22-26) au prix d’un match peu abouti face au champion de Pologne.

Si on peut imputer le score de parité arraché à l’ultime seconde à un arbitrage quelque peu défavorable, il faut reconnaître que le jeu des Dragonnes était moins performant, tant en phase offensive que défensive. Du coup, la rencontre de samedi (16 h aux Arènes) face au champion norvégien Larvik et ses nombreuses stars, devient plus importante en vue de la qualification pour le tour principal. Fort de ce constat, et bien que ce soit sur le parquet du vice-champion de France et cette fois bien devant les caméras de Sport+, les Dragonnes vont-elles jouer ce match face à Issy-Paris au complet et à fond ? Connaissant l’état d’esprit de ce collectif et de sa capitaine Nina Kanto, on peut le penser mais les Messines ont également le sens des priorités. Réponse ce mercredi aux alentours de 22 heures.

A.B.

Photo: Mario Zollo

 
Bofferding
Bofferding
Aforest
Aforest
Althuna
Althuna
Blue Habitat
Blue Habitat
Boulanger
Boulanger
Car Avenue
Peugeot Car Avenue
Cora Moulins-lès-Metz
Cora Moulins-lès-Metz
Demathieu Bard
Demathieu Bard
Département de la Moselle
Département de la Moselle
Dodo
Dodo
Groupama
Groupama
Groupe Tilly
Groupe Tilly
Jean Lefebvre
Jean Lefebvre
Kempa
Kempa
Le Bras Frères
Le Bras Frères
Le Républicain Lorrain
Le Républicain Lorrain
Les Arènes
Les Arènes
Malezieux
Malezieux
Marcotullio Traiteur
Marcotullio Traiteur
Metz Métropole
Metz Métropole
Metzger
Metzger
Muller TP
Muller TP
Région Grand Est
Région Grand Est
Transdev Park
Transdev Park
UEM
UEM
Veolia
Veolia
Ville de Metz
Ville de Metz
WH
WH