Site officiel de l'équipe de Metz Handball
  • Championnats de France : 23   |   Coupes de France : 9   |   Coupes de la ligue : 8 

N2M : Metz rate le coche

Alors que le coleader Sélestat avait été battu samedi soir par Lure Villers, les messins n’ont pas su saisir l’opportunité de reprendre la tête dimanche face à Saint-Brice.

 

Les joueurs mosellans ont pris la mauvaise habitude de mal entamer leur rencontre en cette nouvelle année, et ce week-end le marquoir était déjà à 0-4 après quatre petites minutes. Pourtant les messins allaient retrouver leurs esprits pour recoller peu à peu au score (12ème, 8-8) sous l’impulsion du trio Xavier Rechal-Simon Voltz-Xavier Blond. Les frères Bettenfeld trouvaient à leur tour le chemin des filets et les locaux passaient en tête dans la foulée (16ème, 11-10). Alors que l’on pensait que les jaunes et bleus avaient fait le plus dur en revenant rapidement dans la partie, ils commençaient à buter sur le gardien adverse, Hamdi Habacha et encaissaient un nouveau 0-4 pour se retrouver menés 11-14 après 23 minutes. La fin de période était plus équilibrée mais les joueurs de David Motyka avaient deux unités de retard à la sirène (Mi-temps, 15-17).

Une nouvelle fois l’entame était difficile obligeant le coach messin à poser un temps mort (40ème, 19-23). Les effets ne se faisaient pas tout de suite sentir mais les jaunes et bleus allaient grapiller peu à peu pour recoller au score et repasser devant leur adversaire pour la première fois de la seconde période (56ème, 30-29). La joie fut de courte durée et le tableau de marque affichait 31-32 lorsque David Motyka posait un temps mort à 59 secondes du terme. La combinaison fonctionnait et Jimmy Sibille ramenait son équipe à égalité. Le coach champenois imitait son alter égo lorrain en posant à son tour un temps mort et Morgan Staigre venait crucifier le portier local à 10 secondes du terme (Score final, 32-33).

 

Texte : Maxime A.
Photo : Lucas DESLANGLES  

 

L’anecdote :
Malgré la défaite il convient de noter le 6/6 au tir d’Elias Puissegur, ce qui le place au troisième rang des buteurs de la rencontre derrière Xavier Blond, 7 buts, et Romain Baumann, 9 buts.

 

L’analyse : 
« Comme au match aller, le nombre de buts inscrits a été très élevé et si les Messins ont su être adroits aux tirs, ils n’ont jamais trouvé les armes défensives pour s’opposer aux velléités de l’adversaire. La défaite de Sélestat fait qu’il n’y a pas d’incidence au classement et que les joueurs de Metz Handball reste plus que jamais dans la course. Les 20 jours qui nous séparent de la prochaine rencontre et le probable retour de Guillaume Ballet vont, à n’en pas douter, permettre à David Motyka de redonner à ses troupes les clés physiques et mentales pour retrouver le niveau qui était le leur à l’automne 2019. Les aléas de ce 2020 ne doivent pas leur faire oublier leur formidable parcours depuis le début de saison. » Maxime A.

 

Feuille de match : 
Metz Handball – AS Saint Brice : 32-33 (mi-temps : 15-17)
09 Février 2020 | Nationale 2 Masculine – 13ème journée
Complexe Sportif Saint-Symphorien Longeville-Lès-Metz.
Lien vers les stats
Lien vers le classement et les autres résultats

 
Bofferding
Bofferding
Aforest
Aforest
Althuna
Althuna
Blue Habitat
Blue Habitat
Boulanger
Boulanger
Car Avenue
Peugeot Car Avenue
Cora Moulins-lès-Metz
Cora Moulins-lès-Metz
Demathieu Bard
Demathieu Bard
Département de la Moselle
Département de la Moselle
Dodo
Dodo
Groupama
Groupama
Groupe Tilly
Groupe Tilly
Jean Lefebvre
Jean Lefebvre
Kempa
Kempa
Le Bras Frères
Le Bras Frères
Le Républicain Lorrain
Le Républicain Lorrain
Les Arènes
Les Arènes
Malezieux
Malezieux
Marcotullio Traiteur
Marcotullio Traiteur
Metz Métropole
Metz Métropole
Metzger
Metzger
Muller TP
Muller TP
Région Grand Est
Région Grand Est
Transdev Park
Transdev Park
UEM
UEM
Veolia
Veolia
Ville de Metz
Ville de Metz
WH
WH