Site officiel de l'équipe de Metz Handball
  • Championnats de France : 23   |   Coupes de France : 9   |   Coupes de la ligue : 8 

Accueil / Les Dragonnes / A la une / LDC : Logique mais frustrant

LDC : Logique mais frustrant

Troisième défaite en trois matches dans ce tour principal de Ligue des Champions pour Metz Handball. Ce samedi, les Dragonnes s’inclinent à Györ (31-27) malgré une prestation courageuse.

GYOR-METZ : 31-27
Ligue des Champions, Tour principal
Györ, samedi 14 février 2015
Arbitres : Branka Maric et Zorica Masic (Serbie)
Mi-temps : 15-11

GYOR : Gardiennes : Herr (11 arrêts), Grimsbo (2 arrêts) – Joueuses de champ : Knedlikova, Loke (7/8), Sen (1/1), Korsos (6/8), Müller (6/10), Kovacsics (3/8), Lima de Araujo, Aguilar (1/3), Planeta, Szepesi (2/2), Hornyak (1/1), Bodi (4/7), Milanovic
Exclusions : Sen (24e)
Entraîneur : Ambros Martin

METZ HANDBALL : Gardiennes : Glauser (9 arrêts), Pierson – Joueuses de champ : Kanto (4/6), Gros (11/18), Baudouin (0/2), Kpodar, Vukcevic (2/3), N’Diaye, Gonzalez (2/3), Luciano (1/3), Liscevic (2/6), Mendy (3/5), Andryushina (2/2) 
Exclusions : Luciano (34e), Andryushina (37e), Kanto (42e), Gros (54e)
Entraîneur : Jérémy Roussel

Non, Metz Handball n’est jamais passé devant le géant Györ ce samedi. Ou alors un tout petit instant, après le premier but de la longue série de onze pions d’Ana Gros. Sinon, le club hongrois a su faire la course en tête dans un match où on aurait pourtant pu croire à de multiples reprises que les Mosellanes allaient recoller. Mais à chaque fois, c’était la même histoire. Un tir en pivot décisif de la monumentale Heidi Loke, un jet de sept mètres cruel de Dorina Korsos, un missile de Susann Müller ou alors une nouvelle perte de balle du contingent messin. Car Metz Handball a encore une fois manqué de lucidité dans les moments qui comptent.

Même l’expérimentée Katya Andryushina a été prise en flagrant délit d’un trop plein de précipitation quand sa passe vers l’avant, interceptée, aurait pu ramener les Messines à une longueur des Hongroises. Metz Handball s’incline de quatre buts (31-27) dans le cadre de ce troisième match de tour principal de Ligue des Champions. Face, il faut l’admettre, à un adversaire techniquement au dessus. Normal pour un effectif double champion d’Europe en titre. Dommage cependant car face à un groupe hongrois miné par de grosses absences, Metz a souvent rivalisé.

En attaque notamment, avec des tirs de loin signés d’une Ana Gros qui se révèle de plus en plus comme une référence mondiale au poste d’arrière droit. Notons également le retour au très haut niveau d’une Claudine Mendy qui pourrait rendre de gros services au collectif messin sur la fin de la saison. Citons aussi Oliveira Vukcevic, bien utile sur l’aile gauche quand Paule Baudouin ne semble pas dans un bon jour. Place désormais à la coupe de la Ligue avant le retour de la Ligue des Champions au mois de mars. Dorénavant dans cette compétition, Metz Handball doit engranger des points et donc cumuler les victoires. Ça commencera par la réception de Viborg aux Arènes.

R.A

Photo : Mario Zollo

 
Bofferding
Bofferding
Aforest
Aforest
Althuna
Althuna
Blue Habitat
Blue Habitat
Boulanger
Boulanger
Car Avenue
Peugeot Car Avenue
Cora Moulins-lès-Metz
Cora Moulins-lès-Metz
Demathieu Bard
Demathieu Bard
Département de la Moselle
Département de la Moselle
Dodo
Dodo
Groupama
Groupama
Groupe Tilly
Groupe Tilly
Jean Lefebvre
Jean Lefebvre
Kempa
Kempa
Le Bras Frères
Le Bras Frères
Le Républicain Lorrain
Le Républicain Lorrain
Les Arènes
Les Arènes
Malezieux
Malezieux
Marcotullio Traiteur
Marcotullio Traiteur
Metz Métropole
Metz Métropole
Metzger
Metzger
Muller TP
Muller TP
Région Grand Est
Région Grand Est
Transdev Park
Transdev Park
UEM
UEM
Veolia
Veolia
Ville de Metz
Ville de Metz
WH
WH