Site officiel de l'équipe de Metz Handball
  • Championnats de France : 22   |   Coupes de France : 8   |   Coupes de la ligue : 8 

N1 F : Deux Poids, deux mesures

Metz B – Epinal : 39-30

Mi-temps :21-10

Metz :Ballureau 2, Godard 3, Kieffer 1, Le Blevec 6, Seguin 4, Bel-Gareh 3, Bouktit 1, Di Rocco 8(3/5 penaltys). Gautschi 9, Kanor 1, Smits A 1,Gardiennes : Portes (9 arrêts en 30′) Dos Reis ( 12 arrêts en 30′ dont 1 penalty) 2 minutes : Bel-Gareh (25′) et Smits (48′)

Epinal : Bedon 9 (1/1 penaltys); Gonigam 4(2/3 penaltys).Imhof 3 (2/3 penaltys) Mengin 1. Parenti 2.Warr 1.Gardiennes Perrin ( 5 arrêtes en 25′) Didier ( 8 arrêts en 35′). 2 minutes : Gonigam (10′) Warr(48′) Lesven(52′)

Autant Epinal avait su prendre la mesure du promu Montigny (24-18), samedi dernier, autant elles se sont trouvées fort démunies devant la reserve du Metz HB. C’est allé beaucoup, beaucoup trop vite pour les partenaires d’Alexandra Gonigam, larguées en moins de quinze minutes (12-7,21-10 à la mi-temps,27/13 à la 45′). »Dans tous les domaines du jeu, elles ont été meilleures que nous, avouait la demi-centre formée sur place. Metz s’est pas mal renforce, des filles ont pris de la maturité. Leur jeu est beaucoup plus propre que l’année dernière. A la fin, il n’y a pas de surprise. »

On confirme. La pépinière des championnes de France, à la reputation continentale ( 8/11 pour Gautschi, internationale A suisse) n’a rien fait de plus qu’appliquer ses grands standards. Enclenchements soignés, montées de balles létales, tirs le plus souvent imparables. Ceux d’Ilona Di Rocco en particulier. En troisième année de conservatoire, la fille d’Alex, l’ancien footballeur du SAS, n’a pas retenu ses coups (8/11).

La soif de vaincre des Dragonnettes était  inextinguible. Il suffisait de voir Alicia Smits exulter quand Di Rocco a inscrit, sur penalty, le but du …+18 (36-18) Mathilde Bedon (9 buts, 45 % du total) a été la seule spinalienne à surnager dans le champ. Perrin et Didier ( entrée à la 21′), 13 arrêts cumules, ne s’en sont pas trop mal sorties non plus. Au contraire de Gonigam, en manque de solutions les deux tiers du temps. Ou de Julie Bedon, huit balles perdues et touchée à la cheville  gauche à dix minutes du terme, dans une situation defensive. Comme si l’écart (-19)  ne faisait déjà pas assez mal comme ça….

 

L.H

 
LIGUE FEMININE DE HANDBALL
LIGUE FEMININE DE HANDBALL
BOULANGER
BOULANGER
WAVES ACTISUD
WAVES GRANS SUD
GROUPAMA
GROUPAMA
BPI FRANCE
BPIFRANCE PARTENAIRE DES PARTENAIRES
URBIS PARK / PARCS S GFR
URBIS PARK / PARCS S GFR
WH
WH
LIDL
LIDL
Blue Habitat
BLUE HABITAT
METZ METROPOLE
METZ METROPOLE
SPIE THEPAULT
SPIE THEPAULT
GROUPE TILLY
GROUPE TILLY
EHF CHAMPIONS LEAGUE
EHF CHAMPIONS LEAGUE
VILLE DE METZ
VILLE DE METZ
CONSEIL REGIONAL DE LORRAINE
REGION GRAND EST
CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA MOSELLE
CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA MOSELLE
CORA MOULINS LES METZ
CORA MOULINS LES METZ
DEMATHIEU BARD CONSTRUCTION
DEMATHIEU BARD CONSTRUCTION
VEOLIA EAU
VEOLIA EAU
LE REPUBLICAIN LORRAIN
LE REPUBLICAIN LORRAIN
JEAN-LEFEBVRE LORRAINE
JEAN-LEFEBVRE LORRAINE
PM ELECTRICITE
PM ELECTRICITE
KEMPA
KEMPA
ALTHUNA
ALTHUNA
DODO
DODO
UEM
UEM
SNCF
SNCF
PEUGEOT BAILLY CAR AVENUE
PEUGEOT BAILLY CAR AVENUE
MARCOTULLIO Traiteur
TRAITEUR OFFICIEL DES DRAGONNES
SNC LES ARENES DE METZ
SNC LES ARENES DE METZ
MULLER TP
MULLER TP